humainaucoeurdusoin

La PASS Saint-Louis

Observatoire de la haute fiabilité en Santé

La PASS Saint-Louis, observatoire de la haute fiabilité en santé | le cumul de vulnérabilités chez les patients en situation de précarité

© Photo : Unsplash

La complexité du système de soins

De plus en plus de patients présentent des situations complexes, mal prises en charge par une médecine hyperspécialisée et un système de santé fragmenté par les clivages sanitaire-social, préventif-curatif, somatique-psychique, ville-hôpital et de soins primaires. Cette complexité est paroxystique dans les permanences d’accès aux soins de santé (PASS).

Les PASS accueillent les personnes en situation de précarité qui cumulent souvent les vulnérabilités : errance, sans repère, isolement social, barrière de la langue… et présentant des situations médicales difficiles. Les causes de leur migration entrainant des pathologies parfois graves, souvent chroniques, troubles psychiques, voire psychiatriques dus à leurs parcours d’exil. Les PASS sont donc confrontées à des situations particulièrement complexes et on comprend facilement l’enjeu consistant à examiner les innovations éventuelles qu’elles ont élaborées pour y faire face, et d’étudier la transportabilité de ces innovations à d’autres unités de soins.

DESCRIPTIF DU PROJET

Face au cumul de vulnérabilités observé chez les patients en situation de précarité, la PASS Saint Louis s’est adaptée pour construire une expertise de prise en charge des situations complexes. Ainsi, elle a développé des outils de coordination médico-sociale des parcours complexes, des modalités de coopération pluri-professionnelle, une culture organisationnelle spécifique, qui semblent “enacter” les principes de la haute fiabilité. Le projet de recherche consiste donc à explorer l’hypothèse selon laquelle la PASS Saint Louis gère les situations médico-sociales complexes par l’application des principes de la haute fiabilité organisationnelle.

Ce projet n’a pas encore reçu de financement.

Spécifications du projet

Le projet se situe sur l’axe 1 : Éthique et relation de soin.

Coordinateurs : Claire Georges, PASS Saint-Louis et Côme Bommier, hématologue Saint-Louis

Chercheurs et experts associés :
Karine Bréhaux, Neurosciences et éthique
Denis Mechali, PASS Saint-Louis
Gisèle Face, assistante sociale, centre de traitement des brûlés, Saint-Louis
Philippe Bordon, PASS Saint-Louis
Josefina Lukeu, infirmière oncologie, Saint-Louis
Maud Royant, médecin, Strasbourg
Socheata Leung, interne en médecine générale, Paris

Retour en haut